04 28 31 58 59

Objet de votre demande

Informations personnelles

Menu
04 28 31 58 59
Du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 et de 14h30 à 19h
102 rue Grignan
13001 Marseille
04 28 31 58 59
Vous appréciez, partagez !
Fabien Molco Phone04 28 31 58 59
Adresse102 rue de Grignan 13001 Marseille

Cabinet d’avocat pour les victimes d’un accident de la vie courante

Vous êtes victime d’un accident de la vie courante ? Le cabinet  de Maître Fabien MOLCO, avocat à Marseille, vous propose ses services et vous vient en aide afin de faire reconnaître vos droits et de vous obtenir une indemnisation.
 
Prenez vite rendez-vous au 16 Passage Timon David – 13001 Marseille, vous serez reçu en consultation du lundi au vendredi de 9 h à12h30 et de 14 h à 19 h.
 

Victime d’accident de la vie courante

Les différents accidents

Les différents accidents de la vie courante peuvent se résumer en :
Les différents accidents
  • accidents domestiques (jardinage,chutes…)
  • accidents scolaires
  • accidents dus aux produits dangereux (médicament…)
  • accidents sportifs (vélo, football...)
 

Responsabilité d’un tiers

Lorsque l’accident est dû, en tout ou partie, à la faute d’un tiers (incendie, défaut d’entretien ou de conception…), la responsabilité civile de ce tiers peut être recherchée et l’indemnisation de la victime incombera à l'assureur auprès duquel elle a souscrit son contrat responsabilité civile.  
Maître Fabien MOLCO, avocat à Marseille, s’efforce de faciliter la reconnaissance de la responsabilité de l’auteur de l’accident en mettant directement en cause celui-ci ou son assureur ou, en cas de contestation, en saisissant le Tribunal pour faire trancher la question des responsabilités.  
Le cabinet de Maître Fabien MOLCO se tient également aux côtés des victimes dans la conduite de la procédure d’indemnisation, tant au stade, crucial de l’expertise médicale qu’au moment du chiffrage de leurs préjudices et de la formulation des réclamations indemnitaires visant à les réparer.
 

La victime se blesse seule

Si la victime se blesse seule, elle ne peut obtenir une indemnisation qu’à condition d’avoir souscrit une assurance personnelle, souvent qualifiée de « GAV » (garantie des accidents de la vie), la plupart du temps optionnelle et n’offrant, qui plus est, qu’une réparation plafonnée.  

Cependant, comme beaucoup de contrats, ceux-ci stipulent une limitation de l’indemnisation par un plafond prévu aux conditions particulières du contrat d’assurance. La majorité de ces contrats ne couvrent que certains postes de préjudices corporels et n’ont pas pour objet d’assurer la réparation intégrale du préjudice subit par la victime.  

Il apparait dès lors nécessaire de s’informer auprès d’un avocat spécialisé en réparation du préjudice corporel afin d’interpréter les clauses contractuelles, parfois obscures, dans le but d’obtenir la meilleure indemnisation possible.